Zoom sur la filière fleur Spécial


Depuis novembre 2018, la Direction de l’agriculture, la chambre de l’agriculture et de la pêche lagonaire et les professionnels horticulteurs ont décidé, ensemble, de se réunir de manière plus fréquente (environ tout les deux mois) pour discuter des problématiques liées à la filière horticole.

Des premières thématiques ont été identifiées : la biosécurité, les aspect économiques de la filière, la formation, les problèmes phytopathologiques…

Invité du jour, Mr Rudolph PUTOA, responsable du département « Protection des végétaux » de la direction de la biosécurité, a présenté l’ensemble des réglementations pour permettre l’importation, en toute sécurité, des fleurs et des feuillages en Polynésie française.
Importer des nouvelles variétés permet aux horticulteurs locaux de proposer aux clients une offre diversifiée dans le but de pérenniser leurs activités. Mais cette importation doit se faire en respectant certaines règles afin d’éviter tout problème au niveau environnemental.

Les professionnels sont invités à de réfléchir aux évolutions possibles de la réglementation actuelle, sur la dématérialisation des demandes d’autorisation, la création de veille sanitaire, la réévaluation du coût et du modèle des permis d’importation.
La prochaine réunion interprofessionnelle est prévue en mars et portera sur les dispositifs d’aide existants ou à créer pour le développement de la filière horticole locale.

Pour plus d’informations sur la réglementation existante pour importer des variétés de fleurs en Polynésie française, vous pouvez vous rendre sur le site de la direction de la Biosecurité : http://www.biosecurite.gov.pf qui regroupe l’ensemble des informations sur les permis d’importation et les certificats phytosanitaires obligatoires.
 

Suivez-nous !