Démarrage des ateliers RITA Spécial

Les Rita, « réseaux d’innovation et de transfert agricole », ont été mis en place dans les outre mer en 2012 à l’issu des travaux effectués sur la base des anciens fonds CIOM (Conseil interministériel de l’outre-mer).

Leurs objectifs : 
transférer l’innovation technique aux agriculteurs afin de favoriser le développement .

Les RITA regroupent les acteurs de la recherche, de la formation et du développement, agriculteurs, éleveurs et apiculteurs.
Elus des chambres, techniciens, directeurs des services, acteurs du secteur primaire, un panel de profils influents sur leurs territoires dans le monde agricole se sont retrouvé lors de ses ateliers pour définir priorité et directions à donner à ce réseau de transfert.
Les ateliers se déroulent sur trois jours pendant la période du SIA profitant de la présence à Paris des référents des territoires d ‘outremer.

La direction de l’agriculture de Polynésie française et la CAPL ont participé aux premiers ateliers RITA qui se sont décomposés en deux sujets principaux:

·      L’agroforesterie : Il a été sujet de répondre à plusieurs questions, telles que comment définir le concept d’agroforesterie tant les modèles sont variés, qu’elles actions de recherches sont nécessaires pour développer ces itinéraires techniques ?, Qu’elles filières de productions sont concernées ? , cultures naturelles ou avec intrants ?…) 
·      Les PAPAM : Le CIPAM Cos a eu lieu sur Tahiti en 2018, il a été question de relier les réflexions issues du CIPAM au RITA. Quelles sont les axes à travailler pour développer les PAPAM notamment concernant les difficultés juridiques, économiques et le risque de pillage de la biodiversité ?
 
Le prochain atelier prévu demain concernera l’agriculture biologique et le plan Ambition BIO 2022 de l’Etat français.
 

Suivez-nous !