Démarrage des rencontres officielles pour la chambre de l’agriculture et de la pêche lagonaire

Après la visite de Notre magnifique Miss France 2019, Vaimalama et un passage TV pour une émission sur l'agriculture des outremers, une première rencontre fut organisée avec l'agence BIO et son directeur, Florent GUHL. 

L'agence bio (agence française pour le développement et la promotion de l'agriculture biologique) est un organisme de 14 personnes qui a plus de 17 ans d'existence. 

Son conseil d'administration est composé du ministre de l'agriculture français et de son homologue de l'écologie, de l'APCA (Assemblée permanente des chambres d’agriculture), de la FNAB (Fédération Nationale des Agriculteurs Biologiques des régions de France), du Syndicat national des transformateurs de produits naturels et de culture biologique et de COOP de France.  

L'agence bio a 4 missions principales: 

– Notifier les agriculteurs qui sont devenus "bio"
En 2018 en france, 6600 nouveaux agriculteurs sont devenus bio. Ce chiffre monte à 15000/ 20000 en comptant les transformateurs. 

– gérer et générer des statistiques  autour du bio  en france 10% des producteurs français son bio dont 20% de ses 10% ont des parcelles mixtes (une partie est en conventionnel). 
En moyenne, 5% des aliments consommés par le français sont bio.

– communiquer autour du bio 
Notamment en matière de communication auprès de la presse, sur les réseaux sociaux, dans les salons, par l'intermédiaire de kits pédagogiques dans les écoles…)  

– faire des interventions directes (subventions pour des projets)
L'objectif est de financer des projets qui vont faciliter le développent du bio. Soit en finançant du matériel, soit du personnel, tout dépend du projet. A noter que seul les producteurs certifiés sont éligibles. 

L'agence bio a la charge de gérer la communication autour du logo AB (nous ne pouvons pas utiliser ce logo en Polynésie française qui appartient exclusivement au ministère de l'agriculture français). Son budget étant principalement d'origine européenne, l'agence bio utilise de plus en plus dans leur communication le logo bio européen. (étoiles qui constituent une feuille)

De nombreux sujets ont été abordés: Accès au semences, enrobage des graines avec les produits systémiques, compétences techniques, opportunités d'accompagnement en Polynésie française, la garantie bio, la tendance à la double identification de qualité pour un produit agricole français (bio + origine), la culture hors sol,  la permaculture…

Le directeur de l'agence bio,  conscient de nos problématiques a convié la CAPL à participer à une conférence sur l'extension des modèles d'agriculture biologique qui se tiendra pendant le salon, et a proposé à notre établissement de venir découvrir le plan "Ambition BIO 2022" sur lequel, notre territoire devrait trouver un intérêt certain et des contacts utiles pour ses différents projets de développement. 

Le SIA 2019 s'annonce déjà riche en rencontres et en découvertes. 
 

porta. facilisis commodo Phasellus sed nec sit leo. amet, libero ut